Lingerie Mode

Quelles sont les solutions parfaites pour la pratique du “No Bra”?

Il y a de plus en plus d’adeptes du “No Bra”  qui finissent pas adopter des accessoires de poitrine en remplacement de l’ancien et traditionnel soutien-gorge.

Cette tendance à ne pas porter de soutien-gorge est arrivée à Hollywood il y a quelque temps et continue à gagner du terrain chez les plus grandes influenceuses du monde. Il était déjà à la mode dans les années 70 et est revenu avec le mouvement “No Bra”, qui, comme son nom l’indique, a encouragé à laisser les soutiens-gorge à la maison ou à porter des versions beaucoup plus fines que d’habitude.

Cara Delevingne, Bella Hadid, Leandra Medine ou Lena Dunham sont de grandes fans du No Bra.

 

Qu’elles sont les origines du soutien-gorge?

Le soutien-gorge classique a été inventé au début du 20e siècle et a remplacé le corset que les femmes portaient depuis le XVIe siècle. Mary Phelps Jacob est en grande partie responsable de cette invention en 1914. À l’époque de la Première Guerre mondiale, elle était plutôt bien accueillie car les femmes avaient besoin de la dextérité de leurs mouvements.

Au fil des ans, l’utilisation du soutien-gorge a varié. Elle était utilisée à la fois pour rentrer les seins et pour les dissimuler ou les mettre en valeur, selon les normes de beauté de chaque époque. De nos jours, de nombreux vêtements ne nécessitent pas de soutien-gorge. Soit parce qu’ils sont trop serrées, soit parce qu’ils sont trop décolletées. Et dans ces cas, il faut trouver des solutions pour les remplacer.

Ces solutions existent déjà et de nouvelles apparaissent chaque année. Nous parlons d’adhésifs et de bonnets en silicone, dont certains ont la même fonction de soutien qu’un soutien-gorge, mais de manière invisible.

Voici quelques-uns de ces accessoires qui sont devenus de plus en plus populaires:

 

L’adhésif en guise de soutien

patch en silicone collant

 

soutien gorge en silicone collant sans bretelle

 

Il en existe bien d’autres,  se sont ici que des exemples de produits de substitutions aux traditionnels soutiens-gorge.

Et vous, vous êtes pour ou contre le mouvement “No Bra”?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *